logo

Epéda

Image de la campagne presse Epéda du vendredi 1er mai

Le 1er mai

Cette année – bonheur ! le 1er Mai tombe un vendredi. Il y a fort à parier que ce week-end, les Beaux-Dormeurs seront tous sur le pont. Soyons honnêtes, le « joli » mois de Mai ne l’est pas seulement parce que les jours s’allongent, que le soleil s’enhardit et que les places en terrasse deviennent chères. Non, il est aussi chéri des Français parce qu’il a son lot de jours fériés, de week-ends à rallonge et de belles et […]

Campagne changement d'heure été Epéda

Changer d’heure en beauté

Dimanche 29 mars 2015, nous passons à l’heure d’été. Cette nouvelle vous met le moral dans les chaussons ? Epéda s’associe à votre détresse et dédie cette annonce à tous les amoureux du sommeil, aux briseurs de réveils, aux inconditionnels de la grasse matinée, aux lève-tard … Un conseil pour tous ceux que ce changement d’heure rend inconsolables : beau-dormez pour oublier.

Affiche communication Epéda le Beau-Dormir

Le Beau Dormir s’affiche

Du Beau-Dormir pour les yeux, des Beaux-Dormeurs sous les yeux… difficile de ne pas succomber à la tentation quand elle est partout. Avec sa nouvelle campagne, Epéda change de signature et d’univers graphique pour devenir le porte-parole des beaux-dormeurs. Le photographe Pierre Even signe les portraits de ces amoureux du sommeil et de la nuit. Conçue par l’agence io-Paris, le 1er volet de la campagne sort en presse le 18 mars 2015 (en marge de la journée du sommeil et […]

Image Institutionnelle Epéda

Le Manifeste des Beaux-Dormeurs

Nous sommes les Beaux-Dormeurs. Pour nous, dormir n’est pas un banal trait d’union entre deux journées. Nous considérons le sommeil comme un état de grâce, un don qu’il faut cultiver, chérir, choyer. Nous ne dormons pas, nous Beau-Dormons. Pour nous, le réveil est une éclipse de sommeil. La sieste, un battement de cils plus long que les autres. Et plutôt que de compter les moutons, nous préférons attendre qu’un rêve passe nous prendre. Nous pensons qu’un Beau-Dormeur sommeille en chacun […]