Insomnie​ ces petits détails qui vous empêchent de dormir

Sommeil - Epéda Sommeil
Insomnie ces petits détails qui vous empêchent de dormir - Epéda
Epéda

La nuit, ce moment béni où nous pouvons enfin retrouver notre lit et nous laisser aller à nos rêves et oublier nos soucis.

Un matelas confortable, un oreiller enveloppant, une couette rebondie et moelleuse, tout est réuni pour que cette nuit soit l’une des plus belles de votre vie… Et pourtant, non, elle est là, elle pointe le bout de son nez… L’insomnie.

Tapie dans votre esprit, faisant sa ronde nocturne, elle a prit le contrôle de votre nuit de façon inopportune.

Une chose est sûre, elle ne vous laissera pas, et dans votre lit continuera à faire les cent pas.

Mais ne paniquez pas et ne succombez pas à la fatalité car parfois, certains détails changés, le sommeil peut-être retrouvé.

Qui est l’insomnie ?

L’insomnie est une intruse, qui, la nuit tombée, une fois que vous être prêt à rejoindre les bras de Morphée va venir hanter votre esprit et piétiner vos espoirs d’une bonne nuit bien méritée.

Elle peut apparaître dès le coucher et toute la nuit vous gâcher, elle peut vous réveiller selon son envie en pleine nuit et vous empêcher de retrouver le sommeil espéré ou elle peut se présenter pour précipiter votre levé et vous réveiller au moins 4h avant l’horaire de réveil désiré.

Elle laissera les traces de son passage le lendemain durant votre journée sous forme de somnolence, fatigue, troubles de l’attention ou irritabilité.

Sachez le les insomnies ponctuelles sont fréquentes, une période un peu difficile et anxiogène, une canicule un changement d’habitude et le sommeil est vite perturbé.

Mais si elle accompagne vos nuits au moins trois fois par semaine durant au moins deux mois, elle est dite chronique et devient vraiment problématique.

Comment éloigner l’insomnie de son lit ?

Pour faire fuir l’insomnie ou ne pas lui donner l’occasion de s’inviter dans votre nuit, vous pouvez modifier votre comportement ou avec votre horloge biologique être plus coopérant.

Retour sur les règles de base

Il est des règles immuables qui peuvent, à défaut de chasser l’insomnie de votre lit, au moins ne pas faciliter son accès à votre sommeil.

  • Activez-vous la journée afin de stimuler votre corps et votre esprit et ainsi les fatiguer.
    Ils seront heureux de ralentir le rythme le soir et trouveront le repos plus facilement.
  • Couchez-vous et levez-vous à des horaires réguliers. Le sommeil aime la régularité.
  • Ne lutez pas et allez vous coucher dès que les signes de fatigue apparaissent (bâillements, paupières lourdes)
  • Bannissez les écrans de votre chambre et évitez de veiller sur votre téléphone dans votre lit au coucher.
  • Mettez votre portable en mode avion car une sonnerie de notification pourrait vous sortir d’un début de sommeil profond et vous empêcher de le retrouver.
  • Éviter tous les excitants, café, thé, vitamine C, soda.
  • Ne faites pas de repas copieux le soir et éviter l’alcool.
  • Réservez la chambre au sommeil en veillant à ce qu’elle soit bien organisée et épurée.
  • Ne faites pas de sport après 17 heures.
  • Décompressez le soir en pratiquant une activité reposante comme la lecture, la musique, ou un bon film.
  • Prenez un bain chaud afin de vous détendre et de vous décontracter si la journée a été stressante.
  • Veillez à ce que la température ambiante se situe entre 18 et 20 degrés et aérez votre chambre tous les matins.
  • Trouvez le nombre d’heures qu’il vous faut pour un bon sommeil et tenez ce rythme.
  • Évitez de rester au lit si vous vous réveillez un peu plus tôt ou de faire des grâces matinées à rallonge le week-end vous risquez d’avoir du mal à recaler votre sommeil la nuit d’après.
  • Suite à une mauvaise nuit ne cherchez pas à prolonger votre sommeil le matin pour récupérer. Levez-vous et couchez vous plus tôt le soir même.
  • Marquez bien votre réveil par des activités dynamiques comme prendre une douche, faire un peu d’exercices physique, des étirements, ou ouvrir votre fenêtre et prendre le soleil ou la lumière du jour.

La relaxation

La relaxation est vraiment d’une grande aide pour trouver le sommeil.

Elle va vous permettre de faire le lien entre la journée qui est un temps d’action et la nuit un temps de pause.

Que ce soit une relaxation sur les sensations physique ou sur l’imagerie mentale, trouvez celle qui vous convient et qui vous permettra de plonger sans même vous en rendre compte dans un sommeil profond dans lequel l’insomnie n’est pas invitée.

Comptez 10mn à 15mn par soir et au bout de 10 jours environ ce rituel deviendra un réflexe.

Le but est vraiment de se détendre sur le plan physique, ce qui est relativement facile, mais surtout sur le plan mental, ce qui est beaucoup plus difficile.

L’insomnie aime quand vos pensées sont perturbées et envahissantes.

La relaxation permet de faire le vide et de ne plus penser à rien, la respiration va vous aider à contrôler vos émotions et à lâcher prise.

Elle est bien sûr à pratiquer au coucher, avec l’objectif de bien se relaxer et de ne surtout pas chercher le sommeil. Il viendra naturellement, justement, si vous ne pensez pas à l’attendre

Ne pas paniquer l’insomnie peut ne faire que passer…

Dans la vie il peut y avoir des situations ou l’insomnie s’invite avec une grande facilité mais ce n’est pas pour autant qu’elle va s’installer.

Vous rentrez d’un voyage et le décalage horaire fait son œuvre.

Vous êtes dans une période stressante et tout événement qui peut perturber vos habitudes est un signal envoyé à l’insomnie qu’elle arrivera à perturber vos nuits.

Mais une fois apaisé et le stress passé vous retrouverez des nuits emplies de sérénité.

Ne vous laissez pas submerger par la peur, elle ne sera pas la compagne de vos nuits jusqu’à l’infini.

Ces détails insoupçonnés qui peuvent inviter l’insomnie dans votre lit

Il y a certains détails qui vont fatalement favoriser l’arrivée de votre ennemie dans votre nuit.

Certains facteurs extérieurs peuvent inconsciemment nous perturber et altérer la qualité de notre sommeil. Mais une fois de plus rien de définitif qui vous mènera vers une insomnie de toutes les nuits.

Ne pas dormir chez soi

Et oui, instinctivement certaines personnes n’aiment pas dormir dans un endroit qu’elles ne connaissent pas. Leur cerveau a tendance à redevenir primitif et à rester sur la défensive et donc en éveil pour parer à tout danger qui pourrait survenir.

En effet le fait de dormir chez des amis, à l’hôtel, ou dans tout autre endroit qui n’est pas votre cocon familier peut entraîner un sentiment d’insécurité ou d’inconfort et le moindre bruit peut vous réveiller comme si il était ressenti comme un danger.

Un sentiment qui peut passer après une ou deux nuits une fois que le cerveau a pris ses marques dans ce nouvel environnement.

Se coucher la tête submergée de problèmes

Comme nous le disions plus haut voici le meilleur ami de l’insomnie. Un cerveau emmêlé, perturbé, chamboulé, un terrain de jeu parfait dans lequel elle va pouvoir s’amuser.

Alors bien sûr il est difficile de laisser ses problèmes au pied de son lit, mais essayez de ne pas les laisser s’accumuler. Traitez en le plus possible en commençant par les plus rapides ce qui libérera déjà un peu d’espace dans votre tête pour le reste, notamment le sommeil.

Si vraiment les pensées se bousculent et vous perturbent trop n’hésitez pas à vous relever et à faire une liste écrite de tout ce que vous avez en tête ou de toutes les choses à faire et que vous avez peur d’oublier.

Le principe de poser par écrit va vous rassurer sur le fait que vous n’oublierez rien et vous empêchera de ruminer vos idées et va vous permet de « décharger » un peu votre esprit en vous disant que maintenant que tout est noté vous verrez ça demain.

Une bonne façon de vider vos pensées et votre esprit d’une façon concrète et physique et donc de ne plus y penser.

Les réveils nocturnes

Vous aviez réussi à vous endormir, tout était paisible simple et reposant quand tout à coup sans explication, vous vous réveillez.

Il est 4h du matin, il vous reste bien 3h à dormir mais vous le sentez l’insomnie en a décidé autrement.

Votre premier réflexe est de rester au lit en pensant que le sommeil va revenir… Mais non.

Et l’erreur est d’insister.

En effet il ne faut surtout pas rester dans votre lit en vous forçant à vous rendormir car cela va déclencher un processus de pensées et de stress qui vont faire tout l’inverse.

Tant pis, mieux vaut se lever, aller dans un autre endroit qui vous est agréable et faire une activité calme que vous appréciez. Lire, dessiner, écouter un peu de musique. Le fait de vous déplacer et de passer à autre chose va éviter à votre cerveau de se mettre en alerte et la sensation de sommeil devrait revenir naturellement.

A ce moment retournez vous coucher sans vous poser de question et sans réactiver le stress de la peur de ne pas vous rendormir.

L’insomnie n’est pas une fatalité. Oui c’est une ennemie et on espère qu’elle ne devienne jamais une compagne. Mais elle n’est pas invincible et nombre de solutions existent pour que plus jamais elle ne vous accompagne.

Epéda

Matelas SÉQUOIA

Matelas SÉQUOIA

Le confort moelleux d’un matelas capitonné à la main.

Voir le produit
  • septembre 2019