logo

Au nom des pères

Cette année, Epéda rend hommage aux papas Beaux-Dormeurs.

Après tout, c’est bien légitime : n’ont-ils pas, eux aussi, déposé quelques heures de Beau-Dormir sur l’autel de la parentalité ?

Abandonné un temps toute velléité de grasse-matinée ? De soirée dantesque ?

Epéda met donc à l’honneur les papas à moteur, mais célèbre mêmement les modèles silencieux. Les papas-poules qui piquent du bec à 21h.

Les canards qui ne dorment que d’un œil. Les loirs transis par les dimanches matineux. Les ours des lundis mal léchés. Mais qu’ils aient un sommeil de plume ou des réveils de plomb, sachez qu’une nuit de beau-dormir suffit toujours à reprendre du poil de la bête.

À bel entendeur…